Météo 22 °C

Court en Gazon

Testez toutes nos surfaces gazon, green set et terre battue extérieures et intérieures Complexe unique en France...JOUEZ AU TENNIS dans les Landes PAR TOUS LES TEMPS AVEC NOS COURTS COUVERTS UNIQUE EN FRANCE !

Les 3 surfaces du grand Chelem à Moliets. Des tournois, cours et stages de tennis toute l’année. ATTENTION ouverture des terrains Gazons soumise aux conditions Météo.

GAZON

2 courts extérieurs

Le gazon se révèle être une surface souple, agréable à jouer. Contrairement à la terre battue, il permet au joueur de ne glisser que légèrement. La nature organique du terrain en fait une surface variable et "vivante", sensible à l'humidité. Il est admis que plus l'herbe est fine, plus la balle va vite. En 2001, Wimbledon a installé une variété de gazon plus épaisse donc moins rapide ( passant de 70% à 100 % d’ivraie). Ce type de gazon nécessite moins d'entretien et permet donc de jouer sur le même terrain avec moins de temps de repos pour la surface entre deux matchs.
Le gazon reste néanmoins dangereux quand il est mouillé et ne peut être joué en hiver, à l'exception des terrains indoors (malheureusement) rares. Les rebonds moins hauts, une balle plus rapide et de nombreux faux-rebonds, favorisent le jeu rapide et slicé de l'attaquant et des bons serveurs. Ce type de surface favorise la tactique au filet qui consiste à permettre au joueur de monter plus haut dans sa partie du terrain et de mettre en difficultés le joueur adverse qui aura moins de temps d'adaptation à la balle reçue et une distance diminuée entre les deux joueurs ce qui indique que la balle aura une vitesse plus importante.

  Il faut deux années pour construire un court en gazon. Après quoi, le terrain doit encore reposer durant deux autres années avant qu'une partie puisse s'y disputer. De plus, le gazon, y compris la terre d'enracinement, doit être entièrement remplacé tous les six ou sept ans. Ce type de terrain génère donc d'un coût financier important et constant, ceci est principale raison de sa désaffection à travers le monde et de sa disparition quasi-totale (en Australie, par exemple).